Zander : Il y a une grande différence entre ne pas pouvoir se passer d'une personne et aimer cette personne .

 :: 
Par ici les papiers
 :: Kāleka Ano :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

▹ ARRIVÉ(E) LE : 06/10/2017
▹ Mes Ragots : 37
Ven 6 Oct - 23:12
Zander Bacini

Feat. Nicolas Simoes
Coucou tout le monde, moi c'est Sarah mais tout le monde m'appelle sarounette. J'ai 22 ans et je vis dans la région Centre. J'ai connu le fo sur Top sites.
Il est super beau et je m'y sens déjà super bien. Un peu loufoque, je suis assez présente et souvent sur la cb. C'est le mal.
J'espère avoir pleins de liens loufoques autant que moi et m'amuser avec vous.  12  7



▹ Prénom(s) Nom : Zander. Un prénom choisit par ma mère. La dernière chose qu'elle m'est laissée. Bacini. Un nom qui me permet de profiter de la vie. Même si au fond, j'aimerais pouvoir l'oublier... M'en défaire.
▹ Date de Naissance : 27 mai 1990. Une date sans vraiment d'importance. Même pour moi. Je ne fête jamais mon anniversaire, c'est un jour comme les autres.
▹ Lieu de Naissance : Ici à Honolulu. Je l'ai souvent quitté pour m'éloigner, pour un voyage, pour respirer mais j'y reviens encore.
▹ Âge : 27 ans. Je profite en espérant que la trentaine n'arrive pas trop vite.
▹ Nationalité : Américaine.
▹ Origine(s) : Italienne. Un pays sublime. Un endroit où j'ai l'impression d'être proche de ma mère. Je ne devrais pas m'en venter mais ma famille maternel n'est pas ce qu'il y a de plus clean... Mafia tout ça tout ça quoi... Je te fais pas un dessin

▹ Classe Sociale : AiséJ'ai de l'argent. J'en profite, c'est aussi simple que ça. Ce n'est pas ma faute si les femmes aiment mon argent, et me tombent dans les bras?
▹ Métier/étude : J'ai fait une école de commerce à New York. Aujourd'hui, j'ai repris la relève de mon père. Je suis à la tête d'une chaîne d'hôtel de luxe ici à Honolulu pendant qu'il a pris son envol pour les bahamas.
▹ Orientation Sexuelle : Les femmes. Les femmes. Et les femmes. Brunes, blondes, grandes, petites... Tant qu'elles me tiennent compagnies et m'évitent d'être seul.
▹ Statut Matrimonial : Hum... Seul... Avec plusieurs femmes. Je sais pas trop. Sans doute, loin très loin d'avoir une vie bien rangée.

▹ Quartier d'Habitation : Waikiki Dans un de mes hôtels. Le dernier étage est un énorme loft avec vue sur la plage, sur l'étendu de bleu et de l'autre la nature. Je dois préciser Piscine privée?
▹ Groupe : Waikiki



Accro à la caféine, j'ai besoin de ma dose quotidienne + je joue de la guitare. Pour attirer les filles peut-être + grand sportif. Foot, Boxe, Basket, je touche à tout + J'aime les belles choses, les belles femmes, les belles voitures, les belles montres. Et je ne m'en cache pas + Ma moto, je la bichonne plus que mes petites amies + J'aime boire, fumer, aller un boite. La vie d'un jeune héritier +  Séducteur, je cache surtout un manque d'amour, une faiblesse, un passé douloureux + Protecteur, ma sœur et les gens qui comptent pour moi disent que je peux parfois être étouffant + Franc, il y a pas de filtres entre ce que je pense et ce que je dis + Sarcastique, Drôle, je ne prends rien au sérieux... Sauf peut-être mon taf + Dominateur, je décide un point c'est + Violent, je cherche souvent la bagarre + mon pire secret : j'ai peur du noir.


Il était affalé sur son canapé. Face contre terre. Il devait être au moins midi mais il était toujours profondément endormi. Il faut dire qu’il avait légèrement abusé de la bouteille la veille. Même un peu trop. Il ne buvait jamais autant. Comme tous les hommes de son âge, il aimait faire la fête… Peut-être même un peu trop. Il aimait rester mettre de la situation. Un peu d’alcool pour se mettre dans l’ambiance d’accord, mais pas au point d’avoir un trou noir. Portant, c’est bien ce qu’il avait fait la veille. Il était rentré dans ce bar, avait pris un verre puis un autre, sans pouvoir s’arrêter. Comment il était rentré ? Sans doute son chauffeur. Soudain, il fut tiré de son sommeil par la sonnerie stridente de son téléphone. « Oh, bordel, laissez moi mourir en paix. » Il prit l’un des oreiller de son canapé pour se cacher en dessous. S’il ignorait les appels. Peut-être qu’on le laisserait tranquille. En réalité, il avait surtout peur de tomber sur son père. C’était à cause de lui, qu’il était incapable de se stabiliser. C’était à cause de lui, s’il était toujours en colère. C’était à cause de lui qu’il s’était mis dans un état pareil. Il n’avait jamais été un père, et maintenant, il pensait pouvoir décider de sa vie ? Qu’il aille au diable.

Le chauffeur le déposa devant leur hôtel. C’était toujours cool d’être un petit garçon et de se faire ramener par une longue voiture noire comme dans les films. Il attrapa la main de sa petite sœur avant de sortir. Elle était encore une petite fille qui allait à l’école des bébés. Pourtant, il jouait son rôle à la perfection. « Tu es le plus grand, tu dois montrer l’exemple. » disait toujours sa maman. Alors il prenait soin d’elle. Même quand le gars tout moche se moquait d’elle, il la défendait. Il sortit en premier de la voiture, et l’aida à descendre la marche. « Allez Mila, maman nous attends pour le goûter. » C’était le petit rituel. À la sortie de l’école, elle les attendait pour un festin royal. C’est ce qu’elle disait toujours. Ils se mirent à courir tous les deux dans les couloirs de l’hôtel. On ne ratait jamais un festin royal. Il n’y avait que leur père pour oublier ou ne pas venir. Mais c’était tant pis pour lui. Arrivés à leurs étages, ils rentrèrent en hurlant. « Maman, maman, on est rentré. T’as préparé le festin ? » Pourtant, cette fois-là, il n’eut pas de bruit. La voix chantante et douce de leur mère ne s’éleva pas de la cuisine. Une crise cardiaque. C’est ce qu’on dit les secouristes lorsque le jeune Zander avait appelé la sécurité. Sa main était froide lorsqu’il l’avait trouvé allongé par terre devant la préparation du festin. Il ne verrait plus son sourire. Il ne verrait plus son beau visage. Elle était juste partie.


Il avait dû se rendormir, car cette fois-là, quelqu’un toquait à la porte. Sérieusement, on ne pouvait pas le laisser tranquille. D’accord, il avait des responsabilités. D’accord, il avait pris la relève de son père ici à Honolulu pour diriger les plus beaux hôtels. Mais bordel, il était un homme. Il avait parfois besoin qu’on le laisse tranquille. Qu’on le laisse décuver tranquille. Il ne répondit pas. Peut-être que s’il ne disait rien, la personne s’en irait. Sauf peut-être une personne. Les coups continuaient de frapper...De plus en plus fort. De plus en plus pressé. Oh non pas maintenant. En prenant dans le peu de forces qu’il avait, il se leva. La terre se mit à tourner. « ça t’apprendra à boire comme un trou. » Il n’osa pas se regarder dans le miroir. Des cernes sous les yeux. Une barbe de trois jours. Les yeux injectés de sang. Voilà ce qu’il verrait dans le miroir. Avec beaucoup de difficulté, il réussit à rejoindre la porte d’entrée de son immense appartement. Il n’avait pas besoin de regarder pour savoir qui se trouvait derrière. Il respira un bon coup. Si sa sœur avait fait le déplacement, c’est que leur père l’avait prévenu. Et qu’elle venait pour cracher encore du venin sur leur père. « Bordel, ne me dis pas que tu as l’intention d’accepter ? » dit-elle, lorsqu’il ouvrit enfin la porte. Sa voix était comme un marteau-piqueur dans sa tête. Sérieusement, il n’avait pas besoin de ça maintenant. « Moi aussi, je suis content de te voir. » dit-il en fermant la porte. Mon dieu que la journée allait être dure.

Il était profondément endormi, lorsqu’il sentit un petit être venir se coller contre lui. Il avait pris l’habitude de ne plus se réveiller dans ses moments-là. Peut-être que cette fois-là, il était dans un sommeil un peu trop léger. Il souleva son bras pour qu’elle vienne se coller contre lui. « Tu dors pas ? » dit une petite voix effrayée et enfantine. Il soupira. Bien sûr qu’il ne dormait pas. Depuis plusieurs années, il jouait et le rôle de la maman et le rôle du papa. Il ne dormait jamais vraiment. Toujours au garde-à-vous. Au cas où, sa petite sœur aurait un cauchemar… aurait besoin d’un câlin. « Non, je dors pas Mimi. » La petite fille de dix ans posa sa tête sur le torse de son frère et cala son nounours entre eux. « Je le déteste. » Il y avait dans sa voix de la haine. Comment une petite fille de dix ans pouvait autant détester son propre père ? C’était simple. Il était absent. Depuis la mort de sa femme, il travaillait tout le temps. Enfin, c’était ce qu’il racontait mais le jeune Zander connaissait la vérité. Il l’avait vu ce soir-là. Il avait fait le mur. Il était un adolescent, il avait besoin de boire de s’amuser. Un petit tour en boite avec ses amis. Rien de mal. Jusqu’à ce qu’il voit son père, dans un coin, une pouf sur ses jambes à lui rouler une pelle. Il était resté là. Pétrifié. Ses enfants étaient livrés à eux même. Avec de l’argent certes, mais sans amour ni père. Il était resté là, jusqu’à ce que le couple se lève et disparaisse par une porte. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre. Lui-même ayant déjà eu sa première fois, il avait reconstitué le puzzle. « Je sais moi aussi. » dit-il à sa jeune sœur en revenant à la réalité.


Sa sœur avança dans l’appartement sans même faire attention à lui. Elle avait bien grandi. C’était une belle jeune femme, et c’était grâce à lui. Ils avaient souffert de l’absence de leur père, de la mort de leur mère, mais ils étaient aujourd’hui de bonnes personnes. Bon d’accord, il voguait de femme en femme. Il avait des problèmes avec la violence et savoir gérer ses sentiments. Il ne savait pas aimer. En même temps, il n’avait eu personne pour lui apprendre. Il n’avait eu personne pour l’aimer alors comment, il aurait pu en faire de même. Il n’avait eu personne sur qui crier lorsqu’il était en colère. Normale qu’elle se soit accumulée dans son corps. « Sérieusement, tu ne vas pas accepter, quand même ? » hurla sa sœur à travers l’appartement. Le problème, c’est qu’il n’avait pas vraiment le choix. Soit il acceptait soit il renonçait à son job. C’est qu’il aimait diriger des hôtels au fond. « J’ai réussi à aller jusqu’à mes 30 ans, mais si je veux garder mon job, ma vie à Honolulu… Je dois faire ce qu’il me dit. Je dois trouver une femme avant mes trente ans... » L’annonce tomba entre eux comme une bombe. Au fond, sa petite sœur savait très bien, qu’il aimait sa vie. Elle savait qu’il n’avait pas le choix. Comme toujours le père tirait les ficelles et ses enfants obéissaient. Bientôt, sans doute, ce serait le tour de sa sœur. Il devait la protéger, comme toujours. Alors, si pour empêcher sa sœur de gâcher sa vie, il devait se marier. Il le ferait. Pour elle. C’était le pacte : il se mariait avant ses trente ans et l’autre enfoiré lui laissait son job... En espérant qu'il la laisse tranquille.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▹ ARRIVÉ(E) LE : 28/04/2017
▹ Mes Ragots : 98
Ven 6 Oct - 23:16
Ton... Ton avatar mygad je vais mourir de bonheur, il est trop beau 3 3 3
Bienvenue sur le forum en tout cas, j'exiges un futur lien saches le 12 n'hésites pas a squatter le flood et cie ! Et je te réserves cet étalon pour la semaine 43
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▹ ARRIVÉ(E) LE : 06/10/2017
▹ Mes Ragots : 37
Ven 6 Oct - 23:40
Merci beaucoup ma jolie Mia 17 6
Je vais te garder ça bien au chaud avec mon vilain Bad Boy 4
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▹ ARRIVÉ(E) LE : 06/10/2017
▹ Mes Ragots : 58
Age : 27
Sam 7 Oct - 0:43
Que de belle testostérone 1
Bienvenue 2
Bon courage pour ta fiche et amuses-toi bien parmi nous 8
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▹ ARRIVÉ(E) LE : 06/10/2017
▹ Mes Ragots : 37
Sam 7 Oct - 9:33
@Maïka Kissinger Ah la belle Holland je meurs 3 6 12 douche Obligé un lien 4 Merci beaucoup ma belle 17
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▹ ARRIVÉ(E) LE : 06/10/2017
▹ Mes Ragots : 58
Age : 27
Sam 7 Oct - 14:41
Avec plaisir pour le lien 45 On va faire des flammèches ensemble, si ton mister est un bad boy. Maïka va lui tenir tête 47
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
Invité
Sam 7 Oct - 17:43
@ZANDER BACINI hey petit poney bienvenue même si t'étais là avant moi 34
dépêche toi de faire ta fiche qu'ont s'amuse hihi
des bisous
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▹ ARRIVÉ(E) LE : 06/10/2017
▹ Mes Ragots : 37
Sam 7 Oct - 23:39
@Maïka Kissinger Oh oh des problèmes j'adore ! Elle va pas lui résister longtemps t'inquiète 12

@Jamie Evanson Oh ma Jamiechou 17 oui oui je me dépêche... j'étais occupé aujourd'hui mais demain promis on domine le monde tous les deux 12
Revenir en haut Aller en bas
avatar

▹ ARRIVÉ(E) LE : 28/04/2017
▹ Mes Ragots : 98
Dim 8 Oct - 13:13
Bienvenue !


Ton avatar est toujours aussi beau, mais encore plus avec ton personnage 12

------------------

Maintenant que tu es validé(e) tu vas pouvoir en faire des choses sur le forum : Par quoi commencer ? Je t'invites a créé ta propre fiche de lien tout en allant recenser ta maison et ton petit métier ! Tu peux également agrandir ton cercle d'amis en créant un scénario ou des pré-liens. Oui un tas de possibilités s'offre à toi maintenant sur le forum ! N'hésites pas non plus à te rendre dans parties détentes du forum ! 17

Encore une fois, toute l'équipe de SOY te souhaites la bienvenue et un excellent jeux ici ! 26

Revenir en haut Aller en bas
avatar

▹ ARRIVÉ(E) LE : 06/10/2017
▹ Mes Ragots : 37
Dim 8 Oct - 15:14
Merci beaucoup ma belle pour la validation 3
Il va mettre le feu au fo tu vas voir 4
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» howlite ou magnésite - besoin d'aide !
» La Grande Mentheuse (Mask Of Magnaminty)
» Les loups ne se mangent pas entre eux
» Grande Tétée 2010 - Lyon
» Opération de police de grande ampleur à Villiers-le-Bel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHAPE OF YOU :: 
Par ici les papiers
 :: Kāleka Ano :: Fiches validées
-
Sauter vers: